Jardin contemporain (Vandoeuvre - Suisse)

Variante 1 : Jardin géométrique
L’entrée de la villa est traitée en un grand espace en pavé offrant un large parking pour les usagers et les invités ainsi qu’une dépendance. Des pavés lumineux, disposés en alignement, ainsi que la forme des massifs renforcent la trame géométrique du jardin.

Depuis le parking, les pas japonais guident l’usager jusqu’au cœur du jardin offrant plusieurs espaces délimités et structurés. Un premier espace engazonné permet les jeux libres. A l’ombre du cèdre centenaire est mis en scène une terrasse d’été en bois, bordée de massifs de vivaces pour créer un espace plus «cocooning». S’insérant dans la terrasse, le calpinage inversé crée un cheminement bordé par des massifs à la végétation gracile. Surplombant le bassin miroir, le cheminement bois guide l’usager jusqu’à la cuisine d’été. Des massifs ponctuels apportent du rythme à l’espace. Des jeux de niveaux sont traités par la création de murs et de jardinières en acier thermo-laqués accueillant des plantes «graphiques».

Les limites sont traitées en clôture végétale, telles que des haies taillées de charmes.

Variante 2 : Jardin entre structure et aléatoire

L’entrée est traitée de manière à accueillir un parking revêtu de pavés. La trame aléatoire des pavés lumineux, densifiée au niveau des accès piétons et véhicules marquent les entrées. Des pas aléatoires engazonnés invitent l’usager à cheminer jusqu’au cœur du jardin, organisé en un vaste espace ouvert. Des ouvertures dans les haies appellent le regard sur un espace engazonné accueillant un arbre en cépée. Les bandes de végétations s’insinuent entre les différents espaces du jardin et créer une continuité entre ces derniers.

Une longue gradine en acier, accueille végétation et banquette bois pour le repos et la contemplation de l’usager. En arrière fond, s’installe, à l’ombre du cèdre, la terrasse d’été bordées par des massifs de vivaces.

Des paillettes de schistes mêlées de couvre-sols laissent place à une cuisine d’été en bois accueillant un bassin ainsi que de petits massifs ponctuels. Les trames acier au sol rappellent les formes courbes du jardin. En partie basse, un mur aux formes courbes accueillent des grimpantes; une toile végétale en fond d’une terrasse dallées agrémentée de poteries.
Les limites sont plantées d’arbustes et de haies vives.

Projet : Jardin Contemporain – Vandoeuvre (Suisse)
Maître d’ouvrage : Cabinet d’architecture 2a Expertises & Réalisations
Maître d’œuvre : Aralia Paysages
Surface : 1000 m2 Phase : Avant projet
Date : 2015